En Argeles sur mer, dans les Pyrénées Orientales, les vacanciers et les touristes s’enthousiasment de découvertes en découvertes. En effet, à part les plaisirs qu’elle offre sur ses plages rocheuses ou ensablées de 7km, cette station catalane regorge de trésors culturels et naturels. Parmi ceux qui témoignent son patrimoine de valeur, le château de Taxo d’Avall fascine.

L’histoire du château de Taxo d’Avall

Le château médiéval de Taxo d’Avall est solidement bâti sur plusieurs hectares de domaine fortifié de vestiges romains. Sa construction est estimée vers le XIe siècle. Il contient une chapelle, deux tours d’angles semi-circulaires et autres vestiges d’enceinte crénelé. Le château a été la résidence d’une lignée titulaire de titre de Vicomte du Roussillon entre 1050 à 1172. Après la disparition du titre de vicomte, ce furent plusieurs Seigneurs de Tatzo qui se sont succédé de 1173 à 1948 environ. Les premières familles de seigneurs qui y ont vécu furent les De Tatzo, à qui l’on doit l’élargissement du château, puis sont venus ensuite Louis XIV et Louis XVI. Son dernier propriétaire fût Marc Jurjus, le maire d’Argeles de 1800 à 1813.

Visiter le Château de Taxo d’Avall

Le château de Taxo d’Avall a traversé les époques et a été témoin du parcours historique de cette commune à cheval entre tradition et modernité. C’est ainsi l’endroit idéal pour avoir un aperçu de ce qu’a traversé Argeles. Ce château composé aujourd’hui de quelques décombres n’est visitable qu’à l’extérieur. Une visite guidée est conseillée si vous voulez toutes les informations essentielles parfois surprenantes.